Jump to content

Deuxième et dernier appel...


Meiyuu
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

 

Suite à une crise de jalousie, je me vois obligé de poster un deuxième poème. Désolé pour ceux qui trouveront ça lourd, mais je le fais par amour.

Due to a jealousy crisis, I am forced to post a second poem. Sorry for those who will find it heavy, but I do it for love.

 

 

 

🌟 Shalom 🌟

 

Hymne à l'arabe aux cheveux de noir

 

Ô toi l'arabe par excellence,

Toi qui a les cheveux en pique,

Tu n'as pas ta place en France, 

Si tu me réponds, je te nique.

Un appel à la police et tu prends tes jambes à ton cou,

Dans tes cheveux de noir, tu as des poux.

Ce discours était le mien, celui que je prônais,

Avant de te rencontrer, Ô toi grand gay

Tu as su calmer mes pulsions, 

Grâce à toi je ne suis plus raciste,

Je vous supporte, vous les moutons,

Dans tes délits, je t'assiste,

Et si un jour tu me demandais,

De renoncer à ma carte d'identité pour toi,

Je te dénoncerais,

Aux représentants de la loi

Non je rigole, je te cacherais,

Dans le grenier, sous le toit

Tu as fait de moi un raciste ringard

Autour de mon cou, il y a une dent de requin de Madagascar

Je mange dans un kebab pakistanais,

Je serai tolérant à jamais

J'ai trouvé en cet arabe un ami,

Un frère d'aventure,

Un homme, un tricheur, une âme impure,

Cet arabe, c'est Amy.

 

 

 

Voilà salam. 

 

ps: il aime trop les femmes

 

 

 

 

 

Edited by Meiyuu
Link to comment
Share on other sites

@Archerng dsl j'ai paniqué

 

 

@Bety Oui le but était de frustrer le lecteur pour le choquer par une chute très positive.

 

Le procédé est simple: diaboliser le personnage avant d'en faire le centre de la joie de l'auteur... Procédé qui est d'ailleurs doublé puisque l'auteur aussi commence par se présenter comme un être infame avant de dévoiler une facette de lui plus ouverte, plus sensible. Cela apporte indirectement le lecteur à se ranger de son côté et accepter ses opinions. Malynx le lux... lynx* dsl 

 

 

Et je ne dis pas diaboliser car c'est un arabe loin de là... ^^

 

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Bien le bonjour,

Suite à une hystérie pour un retour non mérité, voici quelques mots.

 

 

Face à cet accueil glacial,

J'enfile ma doudoune,

Si tu oublies tes racines,

Les fruits que tu fais tomber,

restent des zitounes*.

 

Je comprends bien ton désarroi,

Tu dois te sentir si seul à l'idée,

De n'être qu'un pion parmi les rois,

Brûlant de l'intérieur comme Hallyday,

 

Maudit soit ce merveilleux jour,

Celui de notre rencontre,

Depuis dans mon cœur tu séjournes,

Malgré ce que j'raconte,

 

Au pire va niquer ta mère,

Mais aussi tous tes ancêtres,

Désolé j'exprime mon mal-être,

Un peu comme une femme enceinte,

 

Bref cessons les festivités,

N'oublie pas combien je t'aime,

Et si j'ai pu te piquer,

L'amour est un stratagème.

 

Pourras-tu dire à Deserta,

Que par respect pour Molière,

Il devrait rester dans l'omerta,

Fermer un peu sa muselière.

 

* : Olive en arabe littéraire (phonétique dans ce cas)

à la revoyure

 

Link to comment
Share on other sites

 

Ta réponse me fait frissonner,

J'aime tes paroles crues

Laisse moi t'attraper,

Que je te fasse le cul.

Deserta sera rappelé à l'ordre,

Je ne le laisserai pas te mordre 🙂

 

 

Sur ces belles paroles, ce post est clos.

 

Edited by Meiyuu
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...